taille-contenus-web2

Articles de blog, réseaux sociaux : quelle est la taille idéale ?

Vous rédigez les contenus web de votre entreprise et vous vous demandez quelle est la taille idéale d’un tweet ou d’un post sur Facebook. Combien de mots pour un billet de blog pour fidéliser et booster votre notoriété. Voici nos conseils d'agence social média pour bien rédiger pour le web. 

 Cette semaine, Sandrine m'écrit :
« Souvent lorsque je rédige un billet de blog, je me demande si j’en ai trop dit ou pas assez, si mon contenu est efficace. J’ai tendance à me laisser emporter et j’aimerais savoir si c’est vraiment nécessaire d’en écrire des tonnes pour me démarquer. Quels sont vos conseils pour rédiger the right way, Marie K ? »

Pour aider Sandrine, j’ai consulté de nombreuses études très bien documentées : Track Social, Jeff Bullas, Médium, Serpiq.
Et quelle ne fut pas ma joie lorsque j’ai découvert l’étude de Sumal et Buffer qui propose en infographie le format optimal pour un engagement maximum d’à peu près tous les contenus web, que ce soit un tweet, un billet de blog ou une publication Google+ !

Taille idéale d'un tweet : 100 caractères

Selon l’étude menée par Track Social, la taille à privilégier pour les tweets est de 100 caractères. Cette mesure est basée sur le nombre de RT (ReTweets) obtenus selon la taille en caractères des messages publiés.

En publiant un tweet de 100 caractères, non seulement vous avez suffisamment de place pour partager votre message, mais vous donnez l’occasion à vos abonnés de retweeter en ajoutant leur réponse personnalisée.
Lire aussi mon billet : 10 erreurs à ne plus commettre sur Twitter

Longueur idéale d'un post sur Facebook : moins de 40 caractères

taille-ideale-blogLa taille idéale d’une publication sur Facebook est de 40 caractères ; dépasser 80 caractères entraînerait une baisse importante de l’engagement.

Dans son étude, Jeff Bullas a mesuré l'engagement des messages des marques de distribution sur Facebook. Ce sont les messages ultra-courts de 40 caractères qui ont reçu un engagement beaucoup plus élevé que les autres (à 86%).

D’autres études indiquent que la longueur à privilégier est plus importante : entre 100 et 119 caractères. Quoi qu’il en soit, il faut éviter les longues publications sur Facebook !

Taille idéale sur Google+ : moins de 60 caractères

Sur Google+, pour vos titres de post, mieux vaut ne pas dépasser les 60 caractères.
Les titres sont souvent bien identifiés, affichés en gras et placés au tout début des publications. Cela permet d'aider les internautes à comprendre le sujet rapidement, un peu comme un titre d’article de blog.

Sans compter que rédiger en 60 caractères permettrait de faire tenir le titre sur une seule ligne ! C’est prouvé : cela maximise l’engagement.

Taille idéale d'un titre de blog : 8 à 10 mots

65 caractères maximum, espaces compris, c’est parfois court pour un titre de blog mais voilà, il s’agit d’une longueur en pixels !

Vous l’avez peut-être remarqué, les titres de plus de 65 caractères ne sont pas affichés en entier dans les résultats de recherche Google.
Le moteur de recherche tronque les titres d’articles à partir de 55 caractères en général, mais tout dépend des lettres contenues dans le titre. Par exemple, un « i » est moins large qu’un « w », un « e » prend moins de place qu’un « m ». En fait, il faut regarder la longueur en pixels du titre car c’est lui qui définit leur limite.

Toutefois, ne soyez pas obnubilés par les règles de Google. Le titre d’un billet de blog sert avant tout à informer l’internaute du contenu précis de votre article. Alors n’hésitez pas à faire un peu plus long. Je compte 14 mots pour le titre de ce billet, c’est peut-être un peu long mais au moins, il est clair 😉
Lire aussi : Marketing de contenu : 7 erreurs à éviter quand vous rédigez

Taille idéale d’un article de blog : 300 mots

C’est un secret pour personne : sur Internet, les internautes lisent les articles en diagonale et, surtout pas en entier ! L’internaute lambda manque cruellement de temps et se suffit souvent d’un titre pour se tenir informé.

Article d'actualité : un contenu crédible
300 mots environ : un contenu succinct mais suffisant pour les curieux.

Fiche produit (e-commerce) : de l'information utile
200 à 250 mots :  seulement si toutes les informations indispensables y sont. Le visiteur doit pouvoir savoir si le produit lui convient ou non.

Taille idéale d’un article d'expert : 1600 mots

Selon une étude menée par Médium, un article de fond pourrait compter jusqu'à 1600 mots pour un article de fond. Et la lecture ne doit pas dépasser 7 minutes.
Vous allez me dire : Marie K, 1600 mots : c'est énoooooorme !
Mais je pense que Contentchampion qui a mené cette étude, différencie :

  • Le billet d'actualité : un article de 300 mots qui relate une info. L'article a l'avantage de fidéliser vos lecteurs et de jouer positivement sur votre référencement.
  • L'article de fond : le sujet traité est original, maîtrisé par l'auteur dont c'est l'expertise (son opinion y transparaît de manière explicite).
    L'article vous apporte une forte autorité dans votre secteur et permet de faire de votre blog une source de richesse pour vos cibles.

2560 mots pour un dossier sur la loi Pinel

2560 mots : c'est la taille du dossier que j'ai rédigé pour une entreprise du bâtiment sur la loi Pinel. Il s'agit là d'un dossier d'experts, complet et suffisamment exhaustif  pour renseigner l'internaute qui cherche des chiffres et des conseils pour savoir comment défiscaliser.

Cet article "Blogs, réseaux sociaux : quelle est la taille idéale des contenus" compte 826 mots et fait 2 pages word.... c'est déjà beaucoup, voire trop pour certains lecteurs !

Cet article vous a plu ?

Cela correspond t-il à l'idée que vous vous faisiez de la taille idéale des contenus ?
Prévoyez-vous de suivre ces conseils ?
Pour être sûr de rédiger comme il faut, profitez d'un diagnostic gratuit de vos contenus !

ideal-content-length
Crédit : contentchampion

2 réponses
  1. Gabrielle Denis
    Gabrielle Denis says:

    Bonjour, Marie.
    1600 mots, c'est effectivement énooooorme ! Cela équivaut à 6,4 feuillets (1 feuillet = 1500 signes = 250 mots environ). Si on a autant de choses à dire, ne vaudrait-il pas mieux le diviser en plusieurs articles plus ciblés, ou bien le transformer en livre blanc à télécharger ?
    Gabrielle

    View Comment
    • Marie K
      Marie K says:

      Bonjour Gabrielle,
      Hé oui, c'est énorme !
      Dans son étude, Contentchampion précise qu'il s'agit de contenus d'expertise, pointus et très techniques (il m'arrive de rédiger des dossiers de cette taille dans mon secteur).
      On est loin de l'article de blog qui s'adresse à l'internaute lambda !

      Bien entendu l'e-book ou le livre blanc est LA solution pour transformer ces pavés en lecture digeste !
      Au plaisir de vous lire.

      View Comment

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire