email-marketing-batiment

5 astuces pour augmenter le taux de lecture de votre newsletter

Professionnels du bâtiment, vous avez mis en place une newsletter pour fidéliser vos lecteurs et booster votre notoriété. Malheureusement, son taux de lecture reste faible.
Découvrez nos 5 astuces pour améliorer les résultats de vos campagnes e-mailing !

Vous le savez déjà : entretenir une liste d’abonnés qui grossit de jour en jour est indispensable pour développer votre présence en ligne. Voici comment procéder pour créer une newsletter performante pour votre entreprise du bâtiment.

1. Attirez vos lecteurs avec des titres percutants

Avec les centaines d’emails que vos lecteurs reçoivent quotidiennement, vous avez intérêt à peu de chance de vous faire lire. Mais ça, c’était avant !
Mon conseil : allez directement à l’essentiel et soignez l’objet et la description de votre e-mail !

batiment-optimiser-newsletter-emailing

En utilisant un titre accrocheur, vous parviendrez à susciter l’envie d’ouvrir votre newsletter.
Pour cela, bannissez les intitulés comme « Newsletter N° 512 » ou « Lettre d’informations de l’entreprise Machin ».
Choisissez des accroches courtes et des mots forts tels que : « conseils », « secrets » « astuces ». Utilisez des verbes d’action comme « venez », « découvrez », « prenez », « gagnez », « essayez », « devenez », etc.
Lire aussi : 5 conseils pour améliorer votre écriture web

 

Véritable accroche publicitaire, l’intitulé doit pousser irrésistiblement votre lecteur à cliquer :

  • Vous êtes un fabricant d’outillage à main : « 5 conseils avant de se lancer dans la création d’un plafonnier »
  • Vous êtes spécialiste de la rénovation de toiture : « Découvrez nos secrets pour entretenir vos gouttières et avant-toits ».

2. Alliez l’esthétique à l’information

batiment-optimiser-newsletter-emailingChoisissez un template responsive pour vos newsletters (compatible avec les mobiles et les tablettes). Ne pas proposer une version adaptable de votre newsletter pour les mobiles pénalisera vos performances !

Pas la peine de créer une newsletter avec que du texte. Jouez sur un contenu original, des visuels et des animations gif percutantes.

Une vidéo permettra également de capter davantage l’attention de vos clients qui liront votre newsletter jusqu’à la fin.

N’oubliez pas que c’est le premier contact visuel qui retiendra l’attention de vos lecteurs. Soyez convaincant !
Et après ?

3. Déterminez le jour et l’horaire d’envoi de votre newsletter

Il s’agit d’adapter la périodicité et l’horaire d’envoi de votre newsletter en fonction de vos abonnés.
Si vous parlez à d’autres professionnels du BTP, préférez le mardi, mercredi ou jeudi, pendant la pause déjeuner, entre midi et deux par exemple. Évitez le week-end, ils ne la remarqueront peut-être pas.

Pour le BtoC (particuliers), privilégiez le matin entre 8 et 9 h, les soirs en semaine et les week-ends.

Quelle que soit votre audience cible, faites des tests sur différentes plages horaires pour trouver le meilleur moment.

Enfin, la périodicité de votre newsletter se détermine aussi en fonction des sujets que vous abordez.

Vous voulez promouvoir une offre spéciale, une journée portes ouvertes ? C’est l’occasion de programmer une newsletter exceptionnelle. Assurez-vous que le sujet apporte une réelle valeur ajoutée à vos lecteurs.

Pour éviter d’atterrir systématiquement dans la corbeille, mieux vaut publier moins mais mieux.Vous vous posez des questions sur cette étape cruciale ? Contactez Marie K Communication

batiment-optimiser-newsletter-emailing

4. Évitez de vous spammer

Vous avez déjà appliqué tous ces conseils mais votre newsletter atterrit toujours dans les spams ?
Il y a effectivement une faille quelque part. Sachez que trop de mots en anglais favorisent aussi votre blacklisting.

Dans vos newsletters, essayez de faire simple en utilisant le moins de termes anglophones possible. N’ajoutez pas de pièces jointes, car cela génère souvent des problèmes de lisibilité et de chargement pendant leur ouverture.

Pour éviter les spams :

  •  Optimisez les images trop lourdes
  • Vérifiez que votre serveur n’est pas blacklisté
  •  N’écrivez pas tout en majuscule
  •  Modérez la fréquence de vos e-mails
  • Construisez une liste de diffusion de façon naturelle
  •  Évitez les mots-clés qui déclenchent les alertes

5. Créez un Call To Action d’e-mail performant

Le CTA (Call To Action) est un élément visuel qui appelle à l’action. Généralement présenté sous forme de bouton, il est à placer au début et à la fin de l’e-mail. Il a pour objectif d’obtenir un clic (une action) de la part de vos lecteurs.

Nos conseils pour créer un Call To Action performant sur votre newsletter :

  •  Travailler le message (l’importance des mots) pour inciter vos lecteurs à agir. Quelques exemples : « En savoir plus », « Inscrivez-vous», « J’en profite ! »… mais tout dépend de vos objectifs.
  • Optimiser le design de votre bouton (comme pour les mots) pour attirer par l’œil
  •  Multiplier et diversifier les Call To Action : placez un CTA le plus proche du début du mail, juste après l’explication qui attire l’attention et un autre à la fin.

batiment-optimiser-newsletter-emailing

Envie de conquérir et fidéliser de nouveaux clients ?

Vous savez maintenant tout ce qu’il faut faire pour et séduire votre audience. Marie K Communication vous propose un accompagnement Community Manager adapté à chaque entreprise du bâtiment.
Contactez-nous dès aujourd’hui pour savoir comment nous pouvons vous aider à valoriser votre présence sur le web.