pause_chantier_btp-confinement

[Pause chantier #1] Paul Ricateau : « La crise permettra aux marques de redonner du sens à leur discours »

Paul Ricateau dirige l’agence de communication et marketing client Convergence. Je suis son fil LinkedIn depuis quelques mois, une belle source d’informations, croyez-moi !  Je suis toujours ravie de découvrir d’autres professionnels de la communication qui ont fait le choix de se spécialiser dans le BTP.

paul-ricateau-convergence

Paul Ricateau dirige l’agence de communication et marketing client Convergence située à Bordeaux, mais aussi Paris et Lyon. Depuis 1988, l’agence spécialisée Construction et Habitat accompagne les industriels fabricants et distributeurs à concevoir et déployer leurs stratégies de marque. L’agence compte 15 collaborateurs. Paul m’a d’ailleurs fait confiance pour la rédaction d’un e-book pour l’un de ses clients : isolation thermique par l’extérieur et feux de façades. Tout un programme !

Entretien

Le confinement chez vous, c’est comment ?

Paul Ricateau : J’habite à Gradignan, jolie banlieue bordelaise. De mon appartement, j’entends les oiseaux la journée, idéal pour penser à autre chose que le Covid-19 et à ses conséquences multiples. Pour être efficace, j’organise mes journées de télétravail en m’appliquant la même rigueur qu’avant le confinement. Les pauses et les temps forts sont obligatoires ne serait-ce que pour structurer la journée. Je garde aussi quelque temps de respiration : je me suis remis au piano !

« La moindre sortie devient une vrai exploration. »

La dernière fois que je suis sorti, c’était il y a trois jours pour faire des courses, notamment acheter des Pom’Potes® (une journée sans Pom’Potes® ne vaut pas la peine d’être vécue ! dixit le fin gourmet). Plus sérieusement, j’ai la chance d’avoir un supermarché au bout de ma rue. La moindre sortie devient une vraie exploration de petits détails qu’on ne remarque pas d’habitude.

Depuis le 16 mars, 80% à 90% des chantiers sont à l’arrêt. Comment poursuivez-vous votre activité ?

P.R. : Nous travaillons pour des marques du BTP directement impactées par l’actualité. De nombreux projets sont gelés ou annulés : lancements de produits, opérations commerciales, roadshows, etc. On a tous pris une claque, mais cela fait partie de l’apprentissage d’une telle période. C’est une vraie expérience de lâcher-prise, assez inhabituelle dans nos métiers. Il y a cependant aussi de bonnes nouvelles : certains projets sont finalement relancés après arbitrage.

Quelle organisation avez-vous mise en place avec vos équipes ?

P.R. : Les outils de communication digitale nous ont habitués à une mobilité à la fois flexible et accessible, où l’on veut, quand on veut. L’agence étant déjà à l’aise dans cette manière de collaborer, les équipes ont basculé en télétravail très rapidement. Le lundi matin, tout le monde était opérationnel.

« Notre mission : accompagner nos clients et fournisseurs quel que soit le scénario engagé. »

Travaillez-vous autrement ?

P.R. : La bienveillance et l’empathie font partie de l’ADN de Convergence. Nous prônons depuis tout temps des relations de confiance sur le long terme. En cette période de confinement, échanger, prendre des décisions conjointement, mais aussi rester en contact est essentiel. Nos deux réunions Skype quotidiennes nous permettent de continuer en équipe à avancer sur les projets en cours. Sans compter les mails et les échanges téléphoniques.

Notre mission est aussi d’accompagner nos clients et nos fournisseurs dans cette crise, quel que soit le scénario engagé. La crise sanitaire et économique liée à la propagation du coronavirus marque un tournant et nous avons tenu à prendre personnellement des nouvelles de chacun d’eux. Cette période amène à avoir une meilleure qualité d’écoute. C’est l’occasion de s’imprégner plus encore de leur culture d’entreprise.

Comment anticipez-vous la reprise, l’après-confinent ?

P.R. : En plein confinement, certaines entreprises qui avaient arrêté leur production ont décidé de se lancer dans la fabrication de gel hydroalcoolique. D’autres ont décidé d’apporter leur pierre à l’édifice en donnant leur stock de matière première. Une solidarité que l’on retrouve aussi en local et qui montre que les entreprises savent s’adapter au changement.

paul-ricateau-convergence

Durant la crise, l’agence mobilise bénévolement ses équipes pour accompagner les marques à gérer leur communication en période d’incertitude.

Si le confinement bouleverse nos pratiques professionnelles, c’est aussi l’occasion pour les marques de se poser des questions de fond, de redonner du sens à leurs discours. La crise doit les amener à réfléchir à l’organisation de demain, à revoir leur mission, leur raison d’être, la manière dont elles créent du lien et de la valeur avec leurs publics. Si le temps n’est pas encore à « l’après », nous devons nous tenir prêts à leurs côtés pour gérer cette période de doute.

Quelles sont les personnes inspirantes à suivre pendant cette période ?

Propos recueillis par Marie Kerouanton le 02 avril 2020.

A vous de jouer maintenant !

Et vous, comment vivez-vous le confinement ?